Environ 300 personnes se sont réunies ce samedi 22 février pour l’acte 67 des gilets jaunes. Une courte assemblée générale s’est tenue sur la Comédie pour discuter et décider collectivement des suites du mouvement. Il en est simplement sorti d’aller faire un tour à la préfecture et à la gare.

Dans l’après midi, la permanence du candidat Mohed Altrad a été vandalisée et couverte de stickers, comme relaté dans le midi libre.


Article publié le 23 Fév 2020 sur Lepoing.net