Ils étaient près de 700 à manifester ce samedi dans les rues de Montpellier pour l’acte 44 des gilets jaunes, dans un calme absolu, à l’opposé des scènes insurrectionnelles de la semaine dernière. Le cortège a fait un rapide tour du centre-ville avant de se retrouver devant le centre commercial du Polygone, qui a préféré fermer ses grilles.

Des vitrines de banques, des panneaux publicitaires et des arrêts de tram ont été recouverts d’affiches aux slogans anti-capitalistes, écologistes et internationalistes : « L’urgence écologique c’est de sortir du capitalisme », « Honk-Honk, Grèce, Algérie, solidarité internationale ».

Un militant de Génération identitaire, groupuscule d’extrême-droite connu pour ses actions anti-migrants, a été aperçu aux abords du cortège en train de prendre des photos, avant d’en avoir été écarté par des militants.

On ne compte à cette heure aucune interpellation.


Article publié le 14 Sep 2019 sur Lepoing.net