Ecœurée …. et tellement indignée. Je reçois ce jour un mail du lycée de mon enfant – mail avec une adresse qui ne permet pas de répondre, précision primordiale à mes yeux ! – pour informer les parents des enfants qui ont participé à la manifestation pour le climat que ce motif n’est pas recevable et que les élèves seront sanctionnés comme pour toutes absences non justifiées. Et en cas de prochaine manif, c’est l’exclusion ! Le mot d’ordre est tolérance zéro.

Moi je suis fière que mon enfant, fasse le choix d’aller à une manifestation, qui lui semble importante, après hésitation fasse au travail que représente les cours à rattraper en cas d’absence – tolérance zéro à ce niveau là également quel que soit le motif-. Elle a passé son week-end à bosser car elle est dans une filière exigeante avec beaucoup d’heures.

Quel message fait-on passer à nos enfants ? Jusqu’à quel point doit-on accepter d’être dépossédée de nos choix, de nos vies ? Comment allons-nous continuer à les tordre pour les faire rentrer dans un moule coûte que coûte même si le moule est cassé, percé et plus adapté ?

Avec un président fier de dire : « allez manifester en Pologne et fermez là si on continue à donner des autorisations pour la recherche minière en Amazonie, si on favorise le tout nucléaire, si on continue à autoriser les pesticides dangereux pour la santé, c’est pour un intérêt supérieur qui vous échappe.

Le compteur linky ? Pas notre mot à dire. Les armes vendues à l’Arabie saoudite pour tuer des civils au Yémen ? C’est faux. Les élu.e.s corrompu.e.s qui conservent leur mandat ? Infox.

Que des jeunes osent faire entendre leurs voix et là il est urgent de faire preuve d’autorité, d’intransigeance. Ont-ils cassé ? Ont-ils dégradé ? Non ils ont marché dans la rue et ont du pour cela du affronter un proviseur menaçant, leur criant qu’ils n’avaient aucune éducation.

Avons-nous si peur de ce que nos enfants ont à dire ou avons-nous trop honte pour faire face à la réalité ?


Article publié le 25 Nov 2019 sur Lepressoir-info.org