Montpellier est décidément au cœur de l’actualité des gilets jaunes. Après l’Assemblée des assemblées du week-end dernier, place aux travaux pratiques, avec un appel national à converger sur la place de la Comédie pour l’acte 52, samedi prochain à 13h. Sur l’événement facebook, intitulé « Montpellier capitale de la résistance », plus de mille personnes se disent « intéressées » par la manifestation, et trois cents promettent d’y participer. Soit une prévision à peu près dix fois supérieure au nombre de gilets jaunes présents lors de l’acte 51. Pour le covoiturage et le logement, ce groupe facebook pourrait vous aider.

Montpellier a déjà accueilli deux appels nationaux : le 8 juin, lors de l’acte 30, avec 5000 manifestants, brutalisés par la police à tel point que la rumeur d’un décès s’était propagée, et le 7 septembre, lors de l’acte 43, avec 2500 gilets jaunes dans les rues et une voiture de police brûlée. À l’aune du premier anniversaire du mouvement, ce nouvel appel national apparaît comme une épreuve du feu.

Sortez
couverts

Pour organiser la défense face aux policiers et aux juges, plusieurs numéros sont à disposition : le 07 73 74 61 07 (assemblée de Montpellier contre les violences d’État et pour les libertés), le 07 69 53 54 02 (Ligue des Droits de l’Homme) et le 06 27 67 86 09 (défense collective d’Alès). Pour rappel, les collectifs anti-répression conseillent de préparer ses garanties de représentation (contrat de travail ou de formation, justificatif de domicile…) et de les transmettre à une personne de confiance, de ne rien déclarer en garde à vue, et de demande un report en cas de comparution immédiate. Le port d’équipements de protection (masque, lunettes, casque) a l’inconvénient d’être le prétexte à une arrestation « préventive », mais l’énorme avantage de limiter les risques de blessures.

Assemblée le dimanche

Pour
tirer le bilan de la manifestation et dresser des perspectives, une
assemblée générale
est prévue le dimanche à 14h30 au parc
du Peyrou.


Article publié le 06 Nov 2019 sur Lepoing.net