Malgré les violences policières de vendredi dernier, les lycéens de Jules Guesde ont de nouveau bloqué leur établissement ce matin. À la faculté Paul Valéry, le bâtiment administratif a été bloqué par une quinzaine de personnes, déterminés à ne pas baisser les yeux face aux pressions d’extrême droite.


Article publié le 09 Déc 2019 sur Lepoing.net