Octobre 16, 2021
Par Le Poing
296 visites


Dans la nuit du 13 au 14 octobre, 16 activistes de Anv-Cop21 Montpellier ont mené une opération pour “rallumer les étoiles”.

Geoffrey a pu expliquer au Poing que la pollution lumineuse est responsable d’un bouleversement de la faune, qui est soit attirée par les lumières de la ville et ne se reproduisent plus, soit au contraire chassée, comme les chauve-souris.

À Montpellier la règlementation impose une extinction des enseignes lumineuses de 23h à 7h, si la plupart des commerçants jouent le jeu, à l’heure de la culpabilisation des consommateurs, un militant demande une “décolonisation des esprits” aussi sur la pub.

La plupart des enseignes de magasins peuvent s’éteindre facilement, “il suffit avec une perche de baisser la clenche, mais beaucoup laissent allumé l’ intérieur, inaccessible, c’est frustrant”.




Source: Lepoing.net