Juillet 25, 2020
Par Attaque
20 visites


ContraInfo / samedi 25 juillet 2020

Aux premières heures de lundi 20, nous avons attaqué avec des pierres et des cocktails Molotovs le siège du Consorcio Constructor del Ferrocarril Central et y avons laissé des tracts de protestation.

La CCFC est l’entreprise chargée de la construction de la ligne ferroviaire pour la société UPM. Ils veulent installer en Uruguay l’une des plus grandes usines de cellulose du monde. Pour la réaliser, la société finlandaise UPM doit faire construire une infrastructure ferroviaire qui la relie directement au pont que la société construira également dans la capitale, Montevideo, pour la réception et l’expédition de ses marchandises.

Aujourd’hui, les deux projets sont en cours de construction. Ce qui s’est passé cette nuit du 20 juillet est un avertissement : nous ne resterons pas passifs face à la dévastation de la terre et à la misère à laquelle l’État et le capital veulent nous condamner.

La lutte est pour la vie… et elle est maintenant.

Organise-toi, conspire et attaque.




Source: Attaque.noblogs.org