Décembre 31, 2021
Par Sans Nom
211 visites

traduit de l’italien de infernourbano, 31 décembre 2021

Claudio Lavazza est un anarchiste d’action qui a passé les 25 dernières années de sa vie dans les prisons espagnoles et françaises. Militant dans le tumulte armé des années 1970, après avoir été emprisonné en Italie pour les activités des PAC (Prolétaires armés pour le communisme), sa vie s’est déroulée entre clandestinité, cavale et une inimitié obstinée et jamais interrompue contre banques et autorités, ainsi qu’une solidarité toujours disponible avec les mouvements subversifs qu’il a rencontrés sur son chemin. Arrêté en 1996 en Espagne après une fusillade suite à un braquage de banque qui a mal tourné, il s’est engagé dans la lutte contre les prisons spéciales de l’Etat espagnol, le régime FIES auquel il a été soumis pendant 8 ans.

Après 24 années de prison, il a été extradé vers la France [en juillet 2018] où une peine de 10 années de prison l’attendait pour un important hold-up dans une agence de la Banque de France en 1986. Malgré le fait que la législation européenne stipule que le cumul des peines purgées en Espagne peut absorber cette condamnation, et que Claudio aurait dû être libéré le 11 décembre, la procureure du tribunal de Mont-de-Marsan, qui est en charge de son dossier, continue d’utiliser des excuses et des prétextes pour retarder la libération de Claudio.
Il s’agit d’une nouvelle vengeance de l’État pour punir un révolutionnaire conséquent qui n’a jamais renié son passé et continue d’affirmer la nécessité et la valeur de la lutte contre l’État et le Capital.

Dès le 7 janvier prochain, avec la réouverture des bureaux judiciaires français, nous appelons à la mobilisation afin que les autorités responsables débloquent la remise en liberté de Claudio. Une affiche anarchiste de solidarité internationale en plusieurs langues sera également disponible sous peu (une adresse électronique sera diffusée pour demander des exemplaires).

On trouvera ci-dessous les coordonnées des autorités responsables de la prolongation de l’emprisonnement de Claudio :

Vice-procureure de la République Céline Bucau
[email protected]

Secrétariat du procureur de la république
+33 5 24290418

Greffe des exécution de peines
+33 5 24280457

Tribunal judiciaire de Mont-de-Marsan
249, Avenue du Coronel Rozanoff
40011 Mont de Marsan Cedex

Nous mettons également à jour l’adresse pour écrire à Claudio (il est important que les autorités pénitentiaires sachent en ce moment que Claudio n’est pas seul face à l’acharnement judiciaire !), vu que notre compagnon a récemment été transféré dans une section « pour condamnés définitifs » au sein de la même prison où il se trouve depuis son arrivée en France :

Claudio Lavazza
écrou 11818, CD 1 cellule 5, 1D
CP de Mont-de-Marsan
Chemin de Pémégnan
BP 90629
40000 Mont-de-Marsan

Mobilisons-nous !
Contre toutes les prisons !

Caisse Antirep des Alpes occidentales

NB : Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la trajectoire humaine, politique et d’action de Claudio, des exemplaires de la deuxième édition de son autobiographie,  » Pestifera. La mia vita  » – Ma peste de vie (entièrement en bénéfice pour Claudio) sont disponibles à rebeldies@libero.it.

[Ndt : Cette autobiographie de 284 pages a été publiée en français par L’Assoiffé (Marseille) en 2018. Il existe également une brochure d’avril 2012 qui contient des extraits de son autobiographie et plusieurs lettres de prison de Claudio]




Source: Sansnom.noblogs.org