Avril 28, 2016
Par Indymedia Bruxsel
76 views


http://www.parasite.antifa-net.fr/monolecte-etienne-chouard-et-les-vrais-antifa/

Il y a quelques temps, monolecte, une blogueuse de « gauche » écrivait un article de soutien à son copain Etienne chouard, le billet s’appelait « le retour des bons français » et expliquait que ceux qui s’en prennent au gourou, sont influencés par l’ambiance raciste du moment. En bon « camarade », chouard remercia agnès par un post sur son facebook. Dans son message, il explique qui sont pour lui les « vrais antifa » en opposition notamment à l’équipe d’antifa-net (nous on est les faux). Et pour ne pas déroger à son univers, tous ceux qu’il va citer en référence collaborent ou font partie intégrante de l’extrême droite. Explication et démonstration :

Donc selon Étienne chouard, les « vrais antifa », les « véritables humanistes » sont michel collon, jean bricmont, maxime vivas, viktor dedaj et thierry meyssan. Le décor est posé, chouard est sans pitié avec l’histoire, à l’image des révisionnistes dont il apprécie le travail, il révise les faits pour les arranger à son rance référentiel. Les cinq types présentés ont déjà tous été les sujets d’articles par la communauté antifasciste et au delà. La démonstration va donc simplement consister à rappeler certaines prises de positions, publications et connexions de l’équipe antifasciste chouardienne en regroupant des liens vers des articles antérieurs au post servant de point de départ.

thierry meyssan

Selon étienne chouard donc, thierry meyssan est un « vrai antifa, un humaniste ». Et ce vrai antifa qu’est thierry meyssan est ici en photo avec chatillon (FN-GUD) entre des hauts placés du régime syrien et dieudonné. Ce véritable humaniste (toujours selon chouard hein) est donc au service d’un régime qui massacre son peuple à tours de bras. Drôle de conception de l’humanisme non ? Et il est malheureusement pour les fans de chouard très peu probable qu’un type qui revendique passer son temps à se documenter sur internet ait pu passer à côté d’informations sur la collaboration de meyssan avec le régime syrien. Ce dernier ne s’en cachant même pas et ses prises de positions étant on ne peut plus claire. Il anime aussi le très « antifasciste » réseau voltaire, site conspirationniste ou les thèses les plus antisémites sont toujours les bienvenues.

michel collon

Ce « journaliste » belge est l’animateur du réseau conspirationniste investig’action, réseau que l’on retrouve régulièrement en connexion avec divers personnalités dont le positionnement politique n’est pas discutable. Tout à fait logiquement donc il participait avec thierry meyssan et dieudonné à la conférence conspirationniste « axis for peace » :

dieudonné, thierry meyssan et michel collon

On retrouvera aussi sa trace dans cet article sur la gestion et la communication du dictateur syrien par le front national, Pour approfondir sur le cas « michel collon », ce billet publié sur indymédia concentre l’essentiel de son œuvre.

maxime vivas et viktor dedaj

Même si tout ce petit monde est interconnecté, ces deux là sont inséparables tant ils propagent ensemble les articles de l’extrême droite sur leur site (legrandsoir) pourtant revendiqué militant et de « gauche ». Sur ce site de « gauche » donc selon ses auteurs, on retrouve entre les articles de propagande pour les dictateurs, un billet sur la création du PAS ou un billet en provenance de la très « antifasciste chouardienne » agence de presse du bloc identitaire novopress.

jean bricmont

Pour terminer en beauté la série, jean bricmont, qui explique préférer manifester avec l’extrême droite qu’avec l’extrême gauche… Dans le référentiel chouardien, la place des vrais antifa en manif est donc avec l’extrême droite. En même temps, comme chouard, bricmont apprécie le travail des révisionnistes, ceci expliquant peut être cela. Et avant que dans les commentaires l’excuse Ô combien foireuse de défense de la liberté d’expression soit invoquée pour la défense des révisionnistes et autres déchets intellectuels, ce que j’en pense est très bien retranscrit dans ce bon billet de brasiers et cerisiers.

Donc si on résume, pour chouard, les « antifa et les véritables humanistes » sont :

  • ceux qui apprécient les révisionnistes,
  • ceux qui défendent des dictateurs massacrants leurs peuples,
  • ceux qui préfèrent manifester avec l’extrême droite qu’avec l’extrême gauche,
  • ceux qui publient les articles du bloc identitaire et du PAS,
  • ceux qui organisent de petits séminaires pour les potes de marine le pen chez les dictateurs.

Alors soit chouard relève de la psychiatrie, soit c’est un collabo de première.





Source: