Collectif de salariĂ©s en lutte de l’aĂ©ronautique et d’ailleurs.

Depuis des moi, nous subissons pour beaucoup des plan de restructuration dans nos usines.Ces plans sont accompagnĂ©s de baisse de revenu terrible, d’ambiance moroses, la peur de perdre nos salaires et nos emploi. Depuis des mois nous voyons bien que la lutte collective n’est pas Ă  la mesure de ce que nous allons subir dans les mois ou les annĂ©es qui vont suivre,notre avenir va vers l’inconnu.

Le brouillard dans lequel nous sommes, ne date pas d’aujourd’hui. Toute les attaques rĂ©pĂ©tĂ©s du patronat n’ont fait que touchĂ©s nos acquis sociaux, et l’offensive n’était pas non plus Ă  la hauteur pendant toute ces annĂ©es.Retraite, code du travail, horaire, travail du dimanche,jour fĂ©riĂ©s. D’autre plan du medef sont en cours, en avril , alors que le Covid Ă©tait menaçant,le medef affirmait dĂ©jĂ  « il va falloir se poser la question du temps de travail et des congĂ©s payĂ©s Â».

Pour eux pas de doute, l’heure est encore une fois Ă  l’offensive et les syndicats sont plus dans une guerre d’étiquette et du nombre de carte que dans la lutte de classe. Nous n’avons aucune confiance en eux.

Mais plus que jamais, il est tant de sortir de ce brouillard et de cet avenir remplis d’incertitude. Pour nos enfants, pour nous, pour un avenir meilleur, nous n’avons pas le choix. L’heure est venu d’affirmĂ© haut et fort que nous ne laisserons plus faire, que nous voulons choisir notre modĂšle de production, note modĂšle Ă©conomique, notre modĂšle social.

Le modĂšle dan lequel nous vivons est obsolĂšte. Quelle monde laisserons nous aux gĂ©nĂ©ration futures ?

Mais avant de vouloir et de pouvoir changer concrÚtement les choses qui ne vont pas , il faut commencer par le début, car nous repartons de Zéro.

Le dĂ©but, c’est la rencontre, les discussions, les Ă©changes,la solidaritĂ©, la lutte collective , reprendre en main notre destin…

Face à la vague de licenciement, nous ouvrier, avons décider de nous réunir en collectif et une premiÚre rencontre a eu lieu le 12 septembre,sur la base de démocratie directe ou chaque voie compte.

Nous proposons une autre rencontre le jeudi 22 octobre au 7 rue Saint rémésy à 19H

Mais nous pensons aussi que la construction de nouveaux outils rĂ©volutionnaires est indispensable Ă  notre bien ĂȘtre Ă  tous, ensemble construisons des comitĂ© de lutte et des collectifs partout, ensemble construisons un autre futur !!!


Article publié le 17 Oct 2020 sur Iaata.info