Juin 25, 2020
Par Manif Est
86 visites


Le 16 juin, nous étions des dizaines de milliers partout en France pour réclamer plus de moyens, plus de postes, et de meilleurs salaires pour l’Hôpital Public. L’acte 2, c’est le 30 juin !!

Nous applaudissions les soignant-e-s tous les soirs à 20h. Certain-e-s ont même applaudi la manifestation du mardi 16 juin lorsqu’elle déambulait dans les rues de Nancy.

Il faut maintenant la rejoindre pour soutenir les soignant-e-s dans leurs revendications :

  • L’augmentation de salaire de 300 € net mensuels pour tout-e-s
  • La revalorisation du point d’indice de 15 % et des grilles des 120 métiers de l’hôpital
  • Un plan d’embauche massif pour renforcer les équipes de façon pérenne
  • L’arrêt des fermetures de lits, et la réouverture de lits pour répondre à la demande
  • La titularisation des tou-te-s les contractuel-le-s
  • La fin de la logique financière et de la marchandisation des hôpitaux

Plus localement, au CHRU de Nancy, ce sont 1000 postes qui seront supprimés d’ici 2023, dont 598 à cause du plan dit « COPERMO », plan soutenu par l’Agence Régionale de Santé, le directeur du CHRU, ainsi que la municipalité. Tout ceci alors que les soignant-e-s se plaignent de ne plus pouvoir soigner les gens dans la dignité et honorer leur mission.

Rendez-vous donc ce mardi 30 juin 2020 à 13h30 dans la cour d’honneur de l’Hôpital Central pour partir ensemble vers l’ARS de Nancy.




Source: Manif-est.info