La sémantique guerrière et les effets d’annonce ne feront pas oublier les mesures prises par ce gouvernement pendant la crise : absences d’équipements de protection, interdictions d’hospitaliser les résidents d’EHPAD, poursuite des fermetures de lits, primes qui divisent les personnels.

Un pas a été franchi avec l’annonce de médailles pour les salarié·e·s, qui sont des insultes aux hospitaliers !!!

Le Ministre de la Santé Véran a lancé ce lundi 25 mai le «  Ségur de la santé  » pilotée par Nicole Notat (ex-secrétaire générale de la CFDT)

Il promet aux hospitaliers de maintenir «  le cap et de changer de rythme  » et propose que, « si des salarié·e·s de l’hôpital souhaitent travailler davantage et augmenter leur rémunération, il faut que ce soit possible  »…

La FHF souhaite, elle, «  libérer l’hôpital de ses rigidités », citant les 35h

C’est exactement le discours de notre direction concernant la mise en place d’une procédure d’appel à volontaire, via l’appli «  whoog  » !

Il est question de revoir les grilles de salaires des infirmières et aide soignantes. Comment et à quel rythme, rien n’est précisé. Et qu’en sera-t-il de tous les autres métiers à l’hôpital ?

Le gouvernement, les ARS et les directions préparent la suite en aggravant la situation.

Face à cette politique, les syndicats CGT et SUD du CHGR affirment les revendications urgentes :

Augmentation immédiate du point d’indice d’au moins 15 % (300 € immédiatement pour tou·t·e·s.)

Au CHGR 20 lits ont été fermés dans le cadre de la pandémie soit l’équivalent d’une unité.

De plus l’équivalent de 18 lits ont été fermés en 2019

Nous demandons l’arrêt des fermetures de lits et la réouverture de 2 unités

La crise sanitaire a mis en avant les personnels de l’hôpital et leur implication. Tou·te·s sont donc indispensables à son fonctionnement.

Nos collègues contractuel·le·s doivent donc être stagiairis·é·s.

Sur la prime exceptionnelle CoVid 19 :

Le décret du 14 mai prévoit une prime de 500 € pour les personnels du CHGR

Le directeur doit l’accorder à tous sans condition.

Ce même décret prévoit une prime de 1500 € dans certains établissements

Nous réclamons la prime de 1500 € pour tous les hospitaliers du pays !

Les syndicats CGT et SUD appellent tous les personnels du CHGR à 1 Heure d’Information syndicale

Jeudi 4 juin

Accueil du CHGR, Rue moulin de joué

De 14h15 à 15h15


Article publié le 03 Juin 2020 sur Rennes-info.org