Juin 11, 2022
Par Dijoncter
208 visites

Acte 3 de la saison 3 des Soulèvements de la Terre – Mobilisation contre les retenues collinaires et l’artificialisation de la montagne à La Clusaz. Les montagnes aussi se soulèvent, rdv les 25-26 juin à la Clusaz !

Complexes hôteliers, méga-bassines d’eau, extension des domaines skiables, bétonisation des sols… La crise écologique a entamé sa course partout en Montagne, et malgré ça, les projets d’aménagements destructeurs et mortifères n’en finissent plus !

Toujours plus haut, toujours plus loin : l’arrogance et le déni d’aujourd’hui est de promettre de la neige sous des températures hautes, de construire des télésièges qui mènent tout droit aux Sommets, d’offrir les terres aux promoteurs immobiliers et de transformer les Montagnes en un Disneyland.

Continuer indéfiniment et tête baissée dans cette direction est loin d’être une réponse adéquate aux enjeux sociaux et écologiques de notre temps. L’époque dans laquelle nous évoluons réclame de nouvelles manières de considérer les êtres qui peuplent les Montagnes, de nouvelles manières de gérer les territoires, de nouvelles manières de les habiter. Nous souhaitons que ce déni cesse.

En novembre 2021, nous avons lutté contre la destruction du Bois de la Colombière, menacé par la Mairie de la Clusaz. Cette dernière, misant toute son économie locale sur le ski de luxe, souhaite réduire à néant ce haut lieu de biodiversité afin d’y creuser une retenue collinaire de 148 000m3 ! Pour quoi ? Pour alimenter les canons à neige… Nous, habitant.es et activistes d’ici et d’ailleurs, avons livré et gagné une première bataille ! Nous ne laisserons pas cet espace se faire défricher ! Celui-ci, comme les autres, mérite d’être en paix.

Et bientôt c’est pour toutes les Montagnes que nous nous soulèverons !

Le week-end du 25-26 juin, se prépare un week-end riche en festivités ! Tenez-vous prêt.es, le programme est à venir

Ensemble, fédérons nos luttes et démantelons ensemble le système qui ravagent les Montagnes !

Tremble capitalisme

Nous hurlons, défendons, habitons,

La Montagne qui s’enflamme

La Montagne que tu crames

Nous luttons contre Toi en son nom.

Les retenues collinaires c’est quoi ?

Les retenues collinaires sont des lacs artificiels qui se multiplient dans les stations de ski. Souvent promues comme des réserves d’eau potable, elles sont en réalité la plupart du temps destinées à alimenter les canons à neige. À grands renforts d’argent public, le Plan montagne II porté par le président de région prévoit la construction de 100 retenues en Auvergne Rhône-Alpes d’ici fin 2022. En plus de leur impact dévastateur sur les écosystèmes et le cycle de l’eau, elles sont l’arbre qui cache la forêt : en garantissant l’enneigement artificiel des pistes, elles permettent à l’industrie du ski de poursuivre l’artificialisation massive de la montagne, au profit d’un tourisme toujours plus luxueux et déconnecté du monde vivant.

À La Clusaz, petite station dans la chaîne des Aravis, la commune suit le mouvement. Asséchant source et tourbière, condamnant 8 hectares de forêt et l’habitat de 58 espèces protégées, elle a pour projet de construire l’une de ces retenues (la 5e !), sur un plateau encore préservé. Un mouvement citoyen s’est élevé contre la destruction de ce haut-lieu de biodiversité. Après une occupation de 15 jours qui a permis de repousser les travaux jusqu’à la prochaine période de coupe, nous appelons à une mobilisation et des actions de masse au mois de juin, pour faire vivre une montagne radicalement différente.

La lutte à La Clusaz vise à endiguer définitivement le projet, tout en impulsant un mouvement plus large contre les retenues collinaires et le modèle qu’elles portent. Plus encore, cette mobilisation doit permettre de lever l’omerta qui règne sur la question du développement économique en montagne pour laisser la place à des processus démocratiques créateurs d’imaginaires désirables.

Que vive la montagne libre émancipée de la domestication capitaliste !

JPEG - 459.5 ko




Source: Dijoncter.info