Avril 21, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
163 visites


23 avril – Vendredi de la colère pour le droit à l’assurance chômage

13h
Départ groupé
Roubaix, parvis du Colisée

De Roubaix, Tourcoing, Wattrelos et les alentours,

regroupons-nous avec les occupant⋅e⋅s du Colisée pour rejoindre, ensemble, la manifestation unitaire, à Lille

14h
Manifestation
Lille, Porte de Paris

Alors que les licenciements s’accumulent par centaines de milliers et que l’emploi se fait très rare, le gouvernement a maintenu le contrôle de la recherche d’emploi dans le but de radier massivement les chômeurs/ses, y compris ceux et celles en fin de droits qui survivent avec le RSA (564€) ou l’ASS (504€) ;

Alors qu’il est clair que les travailleurs/ses privé⋅e⋅s d’emploi et précaires font parti⋅e⋅s des principales victimes du Covid, le gouvernement s’attaque à notre portefeuille en massacrant les Aides Personnalisées au Logement (APL) et use d’un discours nauséabond pour supprimer les allocations familiales ;

Alors que moins d’un⋅e privé⋅e sur deux est indemnisé⋅e, le gouvernement persiste à imposer au 1er juillet une réforme de l’assurance-chômage d’une violence inouïe !

Nous exigeons

• L’abrogation de la réforme de l’assurance-chômage et de celle de l’APL

• Une nouvelle convention indemnisant 100% des privé⋅e⋅s d’emploi et précaires

• Une prolongation de l’année blanche pour les intermittent⋅e⋅s du spectacle et son extension à tou⋅te⋅s les intermittent⋅e⋅s de l’emploi et précaires, dès maintenant, avec neutralisation de la période de crise sanitaire pour le calcul des droits

• L’abrogation du décret du 29 décembre 2018sur les contrôles, l’arrêt des contrôles et le redéploiement des agent⋅e⋅s de Pôle emploi vers l’indemnisation et l’accompagnement.

17 avril 2021 – 15h
Manifestation
Lille, Théâtre Sébastopol

Depuis le 4 mars, un vaste mouvement d’occupation des lieux culturels (dont les théâtres) se déroule un peu partout sur le territoire. Ce sont désormais plus de 90 lieux culturels qui sont occupés dans de très nombreuses villes. Dans le Nord, ce sont les théâtres Sébastopol à Lille / Le Colisée à Roubaix / l’ Hippodrome à Douai.

Le retrait de la réforme de l’assurance chômage et le renforcement des droits des chômeur·euses et des précaires, ainsi que ceux et celles des intermittent·es du spectacle et plus généralement les intermittent·es de l’emploi, sont au centre des revendications exprimées, et ce par-delà la réouverture des lieux culturels.

Depuis le début du mouvement,l’Union syndicale Solidaires Nord s’implique et soutient cette lutte.

Nous appelons à converger, à en faire un vrai enjeu Interprofessionnel et à agir pour élargir.

Cette mobilisation commune concerne évidemment les droits des chômeur·ses et des précaires, des intermittent·es…Mais, plus encore, il s’agit de contrer la politique de casse sociale, de reprendre l’offensive, de défendre notre sécurité sociale.

Cela ne concerne donc pas que le secteur de la Culture, c’est bien une lutte interprofessionnelle, qui doit permettre de faire converger le secteur privé et le secteur public, les précaires, les chômeur·ses, les entreprises victimes de plans sociaux, les services publics touchés par les suppressions de postes.

Documents d’analyse

C’est le chômage et la précarité qu’il faut combattre pas les chômeurs·euses et les précaires !

Tracts

23 avril

PNGPNG

17 avril

PNGPNG

PNGPNG

JPEG

PNG

_________________________________________

Union syndicale interprofessionnelle départementale Solidaires Nord

Bourse du Travail, 174 boulevard de l’Usine, 59000 Lille Fives

[email protected] 03 20 48 64 37

https://www.facebook.com/Solidaires59

https://solidaires.org/Solidaires-Nord-59




Source: Solidaires.org