Juillet 16, 2016
Par Paris Luttes
89 visites


Nous sommes des femmes qui participons à un groupe d’autodéfense féministe* autogéré à SaintÉtienne. Ce groupe fonctionne en mixité choisie avec les différences d’identités / d’appartenances de ses participantes et rassemble des femmes hétéras, lesbiennes, trans, blanches, racisées**, issues de l’immigration post-coloniale ou des colonies actuelles, en prise avec la psychiatrie ou d’autres institutions normalisatrices….




Source: