Mix’Art Myrys sous la menace d’une fermeture administrative

Suite Ă  la visite inopinĂ©e de la Direction de la SĂ©curitĂ© Civile et des Risques Majeurs de la ville de Toulouse, ce 14 janvier 2021, un avis dĂ©favorable a Ă©tĂ© Ă©mis par ladite commission. Nous ne pouvions en attendre moins tant il est de notoriĂ©tĂ© publique que Mix’Art Myrys n’est malheureusement toujours pas aux normes accueil public et ce malgrĂ© la volontĂ© du collectif.

Cet avis dĂ©favorable dĂ©clenche une procĂ©dure de fermeture administrative dont on ne mesure pas l’étendue Ă  cet instant.

Selon nous, Mix’Art n’a eu de cesse d’ĂȘtre proposant au delĂ  de ses missions premiĂšres, que ce soit en termes de convention nous liant Ă  la MĂ©tropole ou de travaux de mise en conformitĂ© du site.

Concernant la convention de mise Ă  disposition des locaux du 12, rue Ferdinand Lassalle, Mix’Art n’a pas cessĂ© d’alerter la MĂ©tropole sur le fait que cette nouvelle convention ne pouvait ĂȘtre signĂ©e puisque basĂ©e sur de fausse dĂ©claration de la part de Toulouse MĂ©tropole. L’essentiel de la fausse dĂ©claration consiste en l’affirmation que le site est aux normes code du travail. Aussi signer cette convention pourrait se retourner contre ses signataires, Ă  savoir Mr Jean Luc Moudenc, PrĂ©sident de Toulouse MĂ©tropole, et les responsables associatifs de Mix’Art. Par la non signature de ce document nous protĂ©geons donc le PrĂ©sident.

Concernant les travaux de mise en conformitĂ© aux normes accueil public, en fĂ©vrier 2019, Toulouse MĂ©tropole communique sur le plan d’investissement 2019/2021 les liant Ă  la RĂ©gion Occitanie. Est annoncĂ© parmi les projets celui de la mise en conformitĂ© de Mix’Art avec un budget de 4,4 millions d’euros. Cette annonce nous laissait entrevoir une avancĂ©e tangible au dossier travaux. Nous pouvions considĂ©rer que les apports possibles, et en complĂ©ment, de la part du Conseil DĂ©partemental de la Haute Garonne, voire de l’Etat et des fonds europĂ©ens, permettaient enfin d’ĂȘtre sur un budget crĂ©dible pour traiter la toiture en fibrociment amiantĂ© et rĂ©aliser la mise en conformitĂ©.

Or, malgré nos multiples sollicitations, guÚre de réponse depuis.

Sous rĂ©serve que la fermeture administrative se confirme et selon son ampleur, Toulouse MĂ©tropole mettrait Ă  la rue prĂšs de 60 artistes visuels, arts numĂ©riques et vidĂ©o, musique, prĂšs de 10 associations et leurs salariĂ©s permanents ou ponctuels. Toulouse MĂ©tropole empĂȘcherait prĂšs de 180 projets artistiques notamment sur le champ du spectacle vivant et des formes hybrides de se rĂ©aliser. Elle supprimerait la redistribution en direction des artistes, notamment via la diffusion, Ă  hauteur de 120 000€ annuel. Elle rĂ©duirait Ă  nĂ©ant l’économie de proximitĂ© que gĂ©nĂšre Mix’Art Ă  hauteur de 200 000€ annuel. Elle liquiderait une Ă©quipe salariĂ©e de six personnes. Elle priverait des centaines de milliers de personnes passĂ©es et Ă  venir de vivre une expĂ©rience toute singuliĂšre autour du geste artistique.

Seraient alors balayĂ©s 26 annĂ©es de culture alternative, d’expĂ©rimentation artistique, culturelle, dĂ©mocratique, sociale et sociĂ©tale. 26 ans de Nouveaux Territoires de l’Art, de lieux intermĂ©diaires et indĂ©pendants, de Commun(s).

Nous devons bien l’avouer, la coĂŻncidence de calendrier entre le silence de la MĂ©tropole, cette visite inopinĂ©e et nos engagements les plus rĂ©cents nous trouble sĂ©rieusement : soutien public Ă  la liste Archipel citoyen au second tour des municipales de 2020, soutien Ă  la demande de protection au titre des monuments historiques de ce lieu mythique Ă  Toulouse nommĂ© « Le BleuBleu Â», ou encore notre participation aux assemblĂ©es gĂ©nĂ©rales « Culture et Droits Sociaux en danger Â». L’air du temps apparemment plus propice au dĂ©lit d’opinion qu’à la co-construction semble lĂ©gitimer ce trouble.

Nous voulons bien croire que ce processus administratif et ses conséquences imminentes puissent permettre de nous obliger, et vous et nous, à accélérer le processus de mise en conformité.

Alors Monsieur le PrĂ©sident, Monsieur le Maire quelles sont vos intentions ?

Les nĂŽtres sont de continuer la Vie.

Nous vous convions dans le prolongement de ces nouvelles à une conférence de presse ce mercredi 20 janvier à 13H00 allée Jacques Chaban Delmas (derriÚre la médiathÚque José Cabanis).

PS : Les ami.e.s de Myrys convie Ă  un rassemblement Ă  cette occasion dans la joie et la bonne humeur, le calme et la dignitĂ©, le respect du contexte sanitaire.




Source: Iaata.info