Octobre 27, 2016
Par Le Pressoir
166 visites

Milot alias Émile Delagrange est né en 1884 dans le XXe arrondissement de Paris et mort à vingt-six ans au bagne de Cayenne. Petit voleur des faubourgs ouvriers, il fut envoyé jeune en colonie pénitentiaire où son travail gratuit devait le racheter auprès de la société. Son parcours carcéral jusqu’à sa fin aux travaux forcés a laissé peu de traces dans les archives de l’histoire. Ce livre, fruit des recherches de son auteur et de ses interrogations partagées avec ses camarades, tente de restituer la vie de ce gamin. Se dessine alors un certain tableau de la “belle époque”, de ses institutions carcérales, de son traitement judiciaire de la jeunesse, de sa gestion de la misère. Mais c’est aussi le temps des “apaches”, l’histoire des révoltes des gamins enfermés et leurs cris de liberté.

Après une présentation de “Milot l’incorrigible”, le collectif l’Escapade reviendra sur l’histoire et les structures de l’enfermement des mineurs au 20ème siècle. Alors que le gouvernement vient d’annoncer la construction d’une trentaine de nouveaux établissements pénitentiaires (dont peut-être un sur Alès), nous interrogerons ensemble le rôle de la prison dans la société capitaliste.

Voir le site internet de l’éditeur

Le samedi 5 novembre 19h à la Rétive 42, rue du faubourg d’Auvergne – Alès.




Source: