Janvier 1, 2022
Par Attaque
219 visites

Il Rovescio / vendredi 31 décembre 2021

Le fracas de la rĂ©volte a brisĂ© le silence d’une nuit d’hiver glaciale. La violence anarchiste s’est jetĂ©e sur Unicredit, en dĂ©flagrant au cour de la nuit contre l’une de ses filiales, dans la ville de Milan, quartier Barona. Un engin explosif, placĂ© sur le pas de la porte de la banque, a dĂ©truit l’entrĂ©e et les distributeurs de billets Ă  cĂŽtĂ©.

Cette banque gigantesque, dont le prĂ©sident est l’ancien ministre de l’Économie Padoan, est la deuxiĂšme plus importante en Italie et elle est prĂ©sente dans dix-huit pays. Depuis des annĂ©es, elle finance l’exportation d’armes et de systĂšmes d’armement et parmi ses actionnaires il y a Black Rock, le leader mondial des fonds d’investissement. Dans un monde oĂč les banques ont le pouvoir de dĂ©terminer l’évolution des marchĂ©s et la vie des personnes, l’attaque directe contre des telles structures est l’une des meilleurs armes pour lutter.

Solidarité révolutionnaire et complicité avec les prisonniÚres et les prisonniers anarchistes dans le monde, fiers de leur parcours de lutte.

Rien n’est fini.
Jamais se rendre.




Source: Attaque.noblogs.org