Milan (Italie): le squat Branca résiste encore ! Deux compas sont sur le toit

janvier 23rd, 2020  

L’expulsion de la maison Brancaleone (piazza Alfieri 1) a commencé dans la matinée du mardi 21 janvier 2020.

Malgré le froid et les tentatives des keufs de mettre fin à la résistance, cela fait plus de 30 heures que 2 compas sont sur le toit et déterminés à y rester le plus longtemps possible.

Des personnes solidaires sont présentes sur la place en face du bâtiment et ont l’intention de ne pas les laisser seuls. Musique, mises à jour sur la situation, propositions, « presa bene ». Qui veut passer en solidarité est bienvenu·e.

La seconde nuit s’annonce longue mais les compas vont bien, sont motivés.

La fausse paix sociale que Beppe Sala (maire de Milan) voudrait instaurer dans la ville-vitrine, métropole de la mode, du design et de la gentrification (en particulier dans un quartier comme Bovisa où a lieu l’expulsion) ne sera jamais possible tant qu’il y aura des personnes non disposées à se soumettre au compromis social.

Hier comme aujourd’hui, toujours sur les toits, toujours contre l’État, les capitalistes et les exploiteurs.

Brancaleone resiste!

Pour les infos directement en italien : roundrobin.info

Pour plus de photos des journaflics : Corriere dela Sera


Article publié le 23 Jan 2020 sur Fr.squat.net