Octobre 19, 2021
Par Sans Nom
365 visites


traduit de l’italien de roundrobin, 18 octobre 2021

Milan – La nuit du 7 au 8 octobre ont été fracassées les vitres du local du Partito Democratico, section du quartier d’Ortica.

Inutile de dépenser trop de mots sur cet infâme parti. Au même titre que tous les autres, sa ligne et action de gouvernement (ces huit dernières années c’est le parti qui a majoritairement gouverné) tend à favoriser l’élite et à empirer les conditions de vie des plus démunis. De plus, c’est un des principaux responsables des restrictions actuelles et du green pass [pass sanitaire italien], instrument de chantage et de discrimination qui impose la ségrégation sociale à qui le refuse.

Cette action veut lancer un message clair : entreprendre et soutenir une lutte centrée sur la prolifération d’actions directes contre les institutions et ceux qui en tiennent les rênes.

Solidarité active avec les prisonnières et prisonniers anarchistes à travers le globe.
Avec ceux qui ne rendent pas. Aux côtés de qui continue à croire à la révolte et à la guérilla anarchiste.




Source: Sansnom.noblogs.org