Les leaders de la droite extrême européenne veulent former un Axe anti-immigration. L’Allemagne se lance dans l’installation de camps d’enfermement pour migrants en attente du droit d’asile ou de leur expulsion. Et le discours fustigeant les « immigrationnistes » se déploie en France.