Avril 21, 2016
Par Le Monde Libertaire
405 visites


par Pat de Botul le 21 avril 2016

Migrants : dégâts colatéraux chez les enfants

Les migrants coincés à la frontière entre la Grèce et la Macédoine ont tendance à perdre la raison, selon le témoignage d’un photographe de l’AFP. Ce sont les enfants qui sont avant tout concernés. ” Vous aussi vous deviendriez fou à leur place. Jour après jour, leur comportement change, ils ne vont pas à l’école et passent leurs journées à jouer dans la boue ou sur les voies de chemin de fer rouillées, sans autre horizon que des barbelés. Au bout de quelques jours, je me suis senti de plus en plus déprimé, je suis devenu de plus en plus agressif au fur et à mesure que le temps passait “.
Et le photo-journaliste savait, lui, qu’il allait rentrer chez lui…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: