Novembre 20, 2021
Par Dijoncter
256 visites


Ce jeudi 18 novembre, à l’issue d’un CSE extraordinaire, la fermeture du site de Benteler à Migennes a été annoncée. Plus de 400 emplois, dont environ 350 CDI, sont menacés sur le site de ce sous-traitant automobile allemand.

En réaction, les employé·es, soutenu·es par l’intersyndicale, ont mis en place un blocage du site.

« À partir du moment où un grand groupe comme Benteler veut se débarrasser de Migennes, on peut craindre une casse sociale sans précédent dans la ville et dans le département de l’Yonne », affirme Abdel Nassour, délégué Force Ouvrière de l’intersyndicale Benteler. « Aujourd’hui les salariés encaissent le coup, ils ne sont pas bien dans leur peau, pas bien dans leur tête. Ça fait des mois qu’il y a une grosse pression de la direction pour que les gens travaillent toujours plus et aujourd’hui ils ont le sentiment d’être abandonnés par le groupe. » [1]

Mardi 23 novembre, une journée « ville-morte » et une manifestation auront lieu à Migennes.

D’après un porte-parole du groupe, l’usine installée depuis trente ans à Migennes, était en difficulté financière depuis plusieurs années, perdant 10 millions d’euros par an. En 2020, le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 6,3 milliards d’euros.




Source: Dijoncter.info