Janvier 6, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
205 visites


CommuniquĂ© SUD Michelin, membre de l’Union FĂ©dĂ©rale SUD industrie.

Mercredi 6 janvier 2021, Michelin annonce un plan social « dĂ©guisĂ© Â» avec une rĂ©duction drastique des effectifs pouvant aller jusqu’à 1 100 emplois dans le tertiaire et 1 200 emplois dans l’industrie en trois ans !

Au total, prĂšs de 2 300 emplois seront supprimĂ©s sur l’autel des profits sans aucune justification Ă©conomique. Michelin justifie cette dĂ©cision soudaine par un soi-disant dĂ©ficit de compĂ©titivitĂ© en France, sans en apporter la moindre explication.

C’est en rĂ©alitĂ© une accĂ©lĂ©ration de sa stratĂ©gie Ă©conomique avec l’effet d’aubaine de la crise sanitaire pour rationaliser les effectifs.

C’est un coup de massue portĂ© par la direction de l’entreprise aux salariĂ©s Michelin français, oĂč les effectifs diminuent annĂ©e aprĂšs annĂ©e et seront rĂ©duits Ă  peau de chagrin d’ici peu !

AprĂšs avoir remerciĂ© en 2020 l’ensemble des salariĂ©s pour leur investissement sans faille tout au long de cette crise des plus anxiogĂšne, aprĂšs s’ĂȘtre fĂ©licitĂ© de la performance financiĂšre du Groupe, Michelin accĂ©lĂšre son dĂ©sengagement en France !

Est-ce la chronique d’une mort annoncĂ©e des sites industriels français ?

Le communiquĂ© de presse du Groupe prĂ©sentĂ© ce matin est particuliĂšrement flou dans la mesure oĂč nous ne connaissons pas l’impact social dans tous les sites.

La co-construction proposĂ©e par la direction repose uniquement Ă  ce jour, sur une ambition de rĂ©duction des effectifs, sans le moindre chiffre du niveau d’investissements ou autres…

Pour Michelin, la meilleure façon d’avancer est de commencer par rĂ©duire le nombre de ses salariĂ©s. Pire encore, Michelin se targue de son ancrage industriel en France alors que nous assistons Ă  un plan de destruction de l’emploi d’une violence inouĂŻe en pleine crise sanitaire.

SUD Michelin ne restera pas sans agir et commencera par interpeller les reprĂ©sentants de l’état pour faire front face Ă  cette injustice sociale.

Nous demandons une rencontre de toute urgence avec le Ministre de l’Economie.

Michelin a bĂ©nĂ©ficiĂ© des aides publiques significatives Ă  hauteur de plus de douze millions d’euros en 2020 pendant la crise sanitaire pour l’activitĂ© partielle oĂč sa responsabilitĂ© sociĂ©tale est engagĂ©e.

Nous n’ accepterons pas cette dĂ©cision qui repose uniquement sur une logique financiĂšre.





Source: Solidaires.org