Cette activité s’inscrit dans le cadre de la convocation à continuer les journées pour la défense de la vie et contre la mort lancée en soutien à l’EZLN et le Conseil National Indigène

« La situation de violence et de spoliation poursuit son alarmante ascension, et nous comptons étendre et faire entendre le plus fort et le plus énergiquement possible les récentes dénonciations qu’a faites le CNI-EZLN au sujet des attaques paramilitaires dans la municipalité de Comala, Etat de Colima ; de l’agression et la destruction de localités appartenant à la communauté Binizza de Oaxaca ; de la répression et de la spoliation commises contre nos compañeros et compañeras de la communauté indigène otomi résidant dans la Ville de Mexico.

*La violence déchaînée contre les camarades du Conseil Indigène et Populaire du Guerrero – Emiliano Zapata (CIPOG-EZ) dans la municipalité de Chilapa de Álvarez et José Joaquín de Herrera nécessite une attention et un suivi particuliers. C’est en effet là qu’ont été assassinés quatre membres de l’organisation, membres également du CNI Guerrero, et que 20 communautés sont encerclées par les narcoparamilitaires, mettant en danger la vie des hommes, des femmes et des enfants qui y habitent.

STOP A LA GUERRE NARCOPARAMILITAIRE CONTRE LE #CIPOG-EZ !

STOP A LA MILITARISATION AU CHIAPAS !

#JornadasPorLaVidaEZLNyCNI #JournéesPourLavieEZLNetCNI

#EmergenciaGuerrero #UrgenceGuerrero

Image : El Gran OM & El Dante


Mexique : le mirage AMLO, tout continue, la lutte aussi !


Article publié le 24 Juin 2019 sur Mars-infos.org