Voici un texte partagé par le collectif 26A suite à l’agression de la police sur un de leur café.

« Le café du collectif anarchiste 26A s’est fait harceler par la police anti-émeute à Kadikoy-Istanbul le 2 décembre. Sous prétexte de la sécurité d’un match de basketball, la police a occupé la rue du café. De plus ils ont demandé du thé. Bien sûr les meurtriers n’obtiennent jamais rien au 26A.Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale !

La police s’est énervée et a fermé les deux bouts de la rue sous prétexte de « sécurité ». La police,  offensée par cette « discrimination » n’a pas laissé les gens de la rue venir au café. De plus ils ont harcelé les volontaires avec un contrôle d’identité et ont appelé la police municipale de Kadikoy pour qu’ils effectuent un contrôle réglementaire. Comme ça n’a pas marché, ils ont continué leur harcèlement sur les travailleurs du café sans documents, là où il n’y a que des volontaires du collectif 26A.

Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale !

De nombreuses personnes dont les personnes d’organisation révolutionnaires à Kadikoy nous ont montré leur solidarité contre le harcèlement policier. La police a fait un pas en arrière en raison de la solidarité révolutionnaire et de la détermination des volontaires.

Les meurtriers des oppressés n’auront rien dans notre collectif !

Collectif Anarchiste 26A »

Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale !

Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale ! Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale !