Remise de courrier et rassemblement le mercredi 8 juillet Ă  10h devant les locaux de la sociĂ©tĂ© Est MĂ©tropole, propriĂ©taire du bĂątiment, 8 rue Marcel Dassault.

Une petite centaine de demandeurs d’asile de diffĂ©rents pays africains a investi en octobre dernier un immeuble de bureaux rue Becquerel laissĂ© Ă  l’abandon afin d’y trouver refuge. Ils et elles sont de nouveau menacĂ©.es d’expulsion par la force publique Ă  partir du 10 juillet. Ils et elles pourraient se retrouver Ă  la rue alors que les risques sanitaires causĂ©s par le Coid-19 sont loin d’ĂȘtre rĂ©glĂ©s.

Aucun projet – ni travaux, ni vente – n’est annoncĂ© sur les bĂątiments qu’ils habitent Ă  l’heure actuelle. Ceux-ci resteront peut-ĂȘtre de nouveau vides pendant de nombreuses annĂ©es. Les BĂątiments de la CPAM desquels les demandeurs d’asile s’étaient fait expulsĂ©s en octobre dernier sont d’ailleurs toujours vides Ă  l’heure actuelle.

Une procĂ©dure d’appel pour demander des dĂ©lais supplĂ©mentaires a Ă©tĂ© lancĂ©e sur le bĂątiment de la rue Becquerel, mais la sociĂ©tĂ© propriĂ©taire et la prĂ©fecture pourraient dĂ©cider de passer outre.

Les habitant.es inquiet.es se rendront donc ensemble devant les locaux de la sociĂ©tĂ© Est MĂ©tropole, 8 rue Marcel Dassault Ă  10h mercredi 8 juillet afin de remettre un courrier Ă  M. Coursin, directeur gĂ©nĂ©ral, de lui expliquer leur situation et de le solliciter pour un rendez-vous en vue de possibles dĂ©lais supplĂ©mentaires, ce jusqu’à ce que des travaux puissent rĂ©ellement ĂȘtre engagĂ©s.

Ils et elles invitent leur soutien Ă  les accompagner pour cette remise de lettre et demande de rendez-vous.


Article publié le 04 Juil 2020 sur Dijoncter.info