Janvier 27, 2022
Par ACRIMED
264 visites
par Acrimed, jeudi 27 janvier 2022

Il y a plusieurs mois, Acrimed et VISA (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes) se sont associés pour mettre sur pied une grande journée publique d’information et de débats autour des liaisons dangereuses entre médias et extrême droite. Le niveau de banalisation et de légitimation est tel que nous souhaitions un événement large, capable de rassembler des chercheuses et chercheurs (sociologie, histoire, science politique), des collectifs, des journalistes, des syndicats de journalistes aux côtés de nos deux organisations. Après plusieurs mois de travail, c’est désormais chose faite !

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 12 février de 13h à 19h, salle Olympe de Gouges (15 Rue Merlin, Paris 11e) et vous espérons nombreuses et nombreux !





<!–

Après une entrée avec la fanfare invisible à 13h, la journée s’articulera autour de trois tables rondes (programme ci-dessous), suivies d’échanges avec le public. Un espace sera dédié aux tables de presse de collectifs, syndicats, médias indépendants et maisons d’édition.

13h – Fanfare invisible

14h – Médias d’extrême droite, extrême droite dans les médias

  • Les usages des médias par les dirigeants du FN
  • Cartographie de la fachosphère, La Horde
  • La gauche, les médias & l’extrême droite dans les années 1930, Dominique Pinsolle

15h30 – 30 ans de banalisation médiatique de l’extrême droite

  • Les médias face à la menace fasciste, Ugo Palheta
  • Comment les préoccupations centrales de l’extrême droite sont-elles devenues légitimes dans le débat public ? Annie Collovald
  • Chaînes d’info : la prime à l’extrême droite, Samuel Gontier

17h – Quelle réaction des rédactions ?

Débat avec Acrimed, des journalistes et les syndicats de journalistes SNJ & SNJ-CGT





<!–

Nous diffuserons les vidéos des tables rondes dans les jours qui suivront sur notre site. Pour les adeptes de Facebook, l’événement est à retrouver ici.

Acrimed

Acrimed est une association qui tient à son indépendance.
Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.




Source: Acrimed.org