Juin 15, 2022
Par Rebellyon
172 visites

Le tourisme est devenu l’une des principales modalités de marchandisation des espaces. Dans la Péninsule du Yucatan, les ravages sociaux et environnementaux de cette industrie sont particulièrement visibles. C’est ce que montre Renaud Lariagon dans son film documentaire, Mayapolis, tourisme et expansion urbaine dans la Péninsule du Yucatan. Projection en avant-première et débat avec le réalisateur à l’Annexe de l’ECG, le jeudi 23 juin à 19h.

Bande annonce

Synopsis

Il n’est plus nécessaire de présenter la Péninsule du Yucatan, l’une des plus importantes destinations touristiques du monde et dont la porte d’entrée principale est la ville de Cancún. En revanche, on connait moins l’intense urbanisation qui découle de la mise en tourisme de ce paradis caribéen, et ce que cela implique en termes de dépossession des terres mayas. Mayapolis, c’est donc tout autant ce territoire indigène en cours de métropolisation que cet espace thématique maya produit par et pour l’économie touristique. C’est ce que documente ce film écrit à partir d’entretiens réalisés auprès de spécialistes du sujet. Bien qu’universitaire, ce documentaire vise à diffuser une conception critique du tourisme et de l’urbanisation auprès d’un public plus large, dans une période où l’on ne peut plus nier l’impact des activités humaines sur l’ensemble du vivant.

Réalisation : Renaud Lariagon

Images : Paul Magnan, Abraham Puebla Castro

Infos pratiques

Rendez-vous à l’Annexe de l’ECG, 27 rue Salomon Reinach, jeudi 23 juin, à partir de 19h.

Auto-défense sanitaire : parce qu’on préfère vivre avec nos camarades qu’avec le virus, le port du masque sera demandé pour toute la soirée.

PNG - 3.2 Mo



Source: Rebellyon.info