Novembre 17, 2020
Par Attaque
292 views


Le Parisien / dimanche 15 novembre 2020

«Loi sécurité globale vote pas pour ça ». En grosses lettres noires, le message a ainsi été écrit à la bombe dans la nuit de samedi à dimanche à Massy sur la vitrine de la permanence parlementaire de Stéphanie Atger, députée LREM de la 6e circonscription de l’Essonne.


«C’est un élu qui m’a prévenue, explique-t-elle au Parisien. C’est la deuxième fois que ma permanence est détériorée mais la première fois sur la loi sécurité globale. […] ».

La loi « sécurité globale » prévoit notamment de donner plus de pouvoir aux polices municipales ou d’instaurer un nouveau délit de diffusion d’images de forces de l’ordre en intervention avec intention de leur nuire. Ce texte défendu par le ministre de l’Intérieur est très controversé. […]




Source: Attaque.noblogs.org