Décembre 24, 2022
Par Kurdistan Au Féminin
177 visites

PARIS – Alors que les violences de rue émaillant la manifestation au lendemain de l’attentat terroriste visant les militants kurdes font les unes des médias, le journaliste Maxime Azadi contextualise les faits et la désinformation entourant la « colère » des Kurdes endeuillés, tantôt acclamés comme des « héros » qui ont vaincu le terrorisme islamiste en se sacrifiant par milliers, tantôt qualifiés de « terroristes » quand ils refusent de se faire massacrer en silence et qui expriment leur colère, sans pour autant tuer qui que ce soit…

Voici le texte de Maxime Azadi:

Comment comprendre la colère kurde ?

1-D’abord trois militants ont été exécutés en plein jour, facile à dire, mais c’est très très grave !

2- La colère ne date par d’hier. Depuis des mois, les Kurdes sont dans la rue pour dénoncer les invasions et les crimes de guerre turcs.

4-Vos médias n’en parlent pas et vous ne savez pas pourquoi les Kurdes sont en colère. La Turquie est un allié de l’OTAN. Aucun pays occidental ne condamne cet État génocidaire.

5- Au contraire, ils continuent à utiliser les Kurdes comme monnaie d’échange. Ex. Suède.

6-La Turquie utilise le sol européen comme une zone d’opération depuis des dizaines d’années dans une impunité totale. Les loups gris (nazis turcs), les commandos de la mort rodent les rues européens.

7-Il y a dix ans, les autorités françaises ont promis de faire toute la lumière sur l’assassinat de trois femmes kurdes. Résultat ; le gouvernement refuse de lever le secret-défense, pourquoi ?

8-Dans le cas actuel, il faut corriger quelques informations ; a) la police n’est pas intervenue rapidement, le tireur maitrisé par les Kurdes ; b) l’ambulance arrive trop tard sur place.

9-Ce samedi lors de la manifestation, la violence éclate à cause d’une provocation turque.

-Réveillez-vous, ces fascistes vivent parmi vous, dans vos rues, au sein de vos partis politiques, malheureusement ils sont nombreux au sein de la gauche, pourtant ils sont racistes et ultra-droites.

10- Les Kurdes attachent une grande importance à la démocratie. Ils se battent pour la démocratie et la liberté. Ils ne représentent aucune menace pour la démocratie européenne. Il est nécessaire de comprendre la source de la colère. Il faut bien connaître les ennemis de la démocratie. En fait, tout est clair, mais ces ennemis sont protégés pars des intérêts politiques et économiques.

11- Les Français et les Kurdes sont deux peuples amis. Ils ont une histoire commune, quelle que soit la forme de cette relation. La France a un rôle clé dans la résolution du problème kurde (en réalité problème turc).




Source: Kurdistan-au-feminin.fr