Juillet 1, 2022
Par CNT-AIT
217 visites

La Collégiale doit rouvrir !

Chapeau l’artiste ! Après avoir œuvré au sabordage de l’AP-HP pendant 13 ans, Martin Hirsch  a donc annoncé ce 17 juin qu’il abandonnait le navire alors que tous les voyants de l’AP-HP sont au rouge écarlate que ce soit en terme de manque de personnel ou de lits fermés, et que l’été s’annonce explosif !

En 9 ans, il aura pratiqué la tactique du bulldozer : aggravation des conditions de travail par des cycles de travail unanimement rejetés car épuisants, protocoles imposant la mobilité horaire et la flexibilité, suppression des centres de formation (écoles d’assistantes sociales et des techniciens de laboratoire, école d’infirmières de Paul Brousse, écoles d’aides-soignants … ), fermeture des établissements (Hôtel Dieu, Charles Richet / Adélaïde Hauteval, Joffre, la Rochefoucauld et maintenant la Collégiale) et d’autres à venir (Beaujon, Bichat, …)

Son bilan parle de lui-même : aujourd’hui à l’AP-HP il manque plus de 1500 infirmières, 5000 lits sont fermés par manque de personnel, mettant en péril l’accès au soin en Ile de France, la première région de France en population !

Mais il ne faut pas oublier que si Hirsch a pu mener à bien ce véritable sabotage, c’est grâce à l‘appui des présidents successifs qu’il a servi : Hollande (Parti Socialiste), Sarkozy (LR) et Macron (LREM/Ensemble !). sans oublier la participation de la Mairie de Paris – dirigée par une alliance hétéroclite anticipation de la NUPES avant l’heure, et qui participe au Conseil de Surveillance l’AP-HP. Hirsch a été le symbole de « l’Union nationale » vantée aujourd’hui aussi bien à droite qu’à gauche !!!

QU’ILS S’EN AILLENT TOUS !

Hirsch s’en va, mais ne rêvons pas : son  successeur fera exactement la même politique. Celle de la casse du service hospitalier et de ses personnels. Plus que jamais, il est urgent que l’ensemble du personnel, ami aussi des patients se mobilise pour sauver ce qu’il est encore possible de sauver. Nous appelons à des assemblées des personnels soignants, administratifs, patients et usagers, pour discuter du système de santé que nous voulons et comment nous organiser pour nous faire entendre directement, sans passer par des politiciens qui promettent beaucoup mais une fois élus font le contraire 

Extrait du Bulletin « Un Autre futur pour la santé », été 2022

Lire le bulletin en ligne :

Télécharger le bulletin : cliquer ici

Contact : sante-social [ at ] cnt-ait.info




Source: Cnt-ait.info