Vendredi 28 :

Rebelote des forain.es au Prado le matin. Après ses menaces de la veille, via une demande au préfet de région « de faire respecter l’ordre républicain », Jean-Claude Gaudin propose une réunion lundi après-midi, en échange de la levée du blocus. Rejetée dans un premier temps, cette proposition est finalement acceptée par les forain.es en début d’après-midi.

Cette réunion a pour objet pour les élus d’écouter « les doléances et les éventuelles propositions des forains dans le cadre du réaménagement du marché de la Plaine ». Une proposition creuse de plus, cela fait longtemps que la Ville connaît tant les doléances et les proposition alternatives en question, il est évident qu’elle cherche juste à désamorcer le rapport de force et à gagner du temps.

La ville promet aussi que « les travaux de requalification de la place Jean-Jaurès ne démarreront pas avant que cette rencontre ait pu avoir lieu ». Cependant, on a vu apparaître ce vendredi-même un arrêté municipal sur la Plaine interdisant le stationnement sur toute la place du samedi 29, 13h, au 1er octobre, sachant que le 1er octobre est la date d’ouverture du permis d’abattage des arbres, et que le chantier est supposé commencer début octobre

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/Marseille-lutte-contre-la-gentification-19646