Avril 5, 2018
Par Marseille Infos Autonomes
0 visites


Après les salarié·es intervenant en rétention en grève le 4 avril, ce sont les travailleuses et travailleurs d’Adoma qui seront nationalement en grève avec 3 rassemblements : Paris, Lyon, Marseille. A Marseille ils sont rejoint par les salarié·es de la plateforme asile (Forum Réfugiés cosi). Leur tract national explique les raisons de la colère, extraits…

Les syndicats SUD et CGT Adoma rejoignent les inquiétudes déjà formulées par les salariés au sujet du projet de loi Asile et immigration concernant notamment les mesures annoncées :
• Réduction du délai pour introduire une demande d’asile
• Réduction du délai de recours en 15 jours
• Non suspensivité du recours pour les demandeurs d’asile en procédure accélérée
• Recours accru des communications dématérialisées (SMS, audience par visioconférence)
• Notification du rejet de la demande d’asile dès la lecture de la décision CNDA
• L’allongement de la durée maximale de placement en rétention de 45 à 90 jours voire 135 : privation de liberté des demandeurs d’asile placés en procédure Dublin
• Discrimination territoriale : en Guyane délai d’introduction de la demande d’asile abaissée à 7 jours

(…)

Ces mesures et bien d’autres ont suscité les mêmes inquiétudes parmi les bénévoles, travailleurs sociaux, les avocats, les fonctionnaires et les contractuels de nombreuses institutions et associations France Terre d’Asile, La Cimade, le réseau d’avocats ELENA, les rapporteurs de la CNDA, les officiers de protection de l’OFPRA…

(…)

Les organisations syndicales demandent à Adoma de se montrer exigeant sur les conditions de travail des salariés et de cesser de mettre en place des dispositifs toujours plus importants, prévoyant toujours moins de salariés. Les conditions d’accueil des résidents ont des conséquences sur les conditions de travail des salariés, et les salariés ne veulent plus faire du social low-cost, mais veulent une vraie qualité de travail, et donc un taux d’encadrement suffisant.

PDF - 144.1 ko

C’est pourquoi les grévistes de PACA se retrouveront habillé·es en noir ou blanc à 14h devant le siège marseillais au 2 rue Pierre Leca (M° Désirée Clary).

Illustration par duncan, CC BY-NC 2.0

SUD Logement Social Sonia Pradine – 06 64 76 98 01 ; CGT Adoma Ludovic Lesage – 06 03 55 53 82




Source: