par PAT DE BOTUL le 12 avril 2016

Maroc et homophobie

La justice marocaine a finalement décidé de remettre en liberté les deux hommes condamnés pour homosexualité, qui ont passé vingt-six jours en prison. Un des deux écope cependant de quatre mois de prison avec sursis pour “déviance sexuelle”. Pour leur part les agresseurs des deux hommes ont écopé de six mois de prison ferme et un autre de quatre mois ferme, tandis que deux autres ont été relaxés et un cinquième devant comparaitre devant un tribunal pour mineurs. Tandis que des Marocains manifestaient contre l’homosexualité dans la ville de Beni Mellal, deux militantes françaises des Femen qui tentaient de manifester contre l’homophobie ont été arrêtées par la police et expulsées pour “tentative de mener des actes portant atteinte aux bonnes mœurs et à la morale publique. On n’est pas sorti de l’auberge…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …