Mai 27, 2022
Par Rebellyon
289 visites

Marie Reine Hoarau a été poignardée à mort par son mari sous les yeux de trois de ses enfants âgés de 4 à 12 ans le 1er mai dernier. À la demande de la famille, l’association « Les Mamas qui Déchirent », dont Marie Reine était membre, organise une marche blanche en sa mémoire ce samedi 28 mai à 14h à Vaulx-en-Velin

Marie Reine Hoarau a été poignardée à mort par son mari sous les yeux de trois de ses enfants âgés de 4 à 12 ans le 1er mai dernier. A la demande de la famille, l’association “Les Mamas qui Déchirent”, dont Marie Reine était membre, organise une marche blanche en sa mémoire ce samedi 28 mai à 14h à Vaulx-en-Velin. Danielle Pierre-Fanfan, aussi membre de l’association, témoigne sur le site LINFO.re

Marie Reine Hoarau est une Réunionnaise qui a été tuée par son mari au début de ce mois de mai. Elle était âgée de 36 ans et était une mère de famille de 5 enfants. Elle a été poignardée à mort par son mari sous les yeux de trois de ses enfants âgés de 4 à 12 ans. C’est son fils de 12 ans qui a appelé les secours. A leur arrivée, ces derniers l’ont retrouvé morte, gisant dans une mare de sang.

Marie Reine Hoarau : une personne bienveillante et une mère douce

Danielle Pierre-Fanfan et Marie Reine Hoarau se sont côtoyées au sein de l’association “Les Mamas qui Déchirent”. “Marie Reine était une personne bienveillante. Et, c’est comme cela que nous nous sommes connus car elle venait en aide aux mamans en difficulté. Elle faisait régulièrement des dons de vêtements et autres”, raconte-t-elle.

“Elle était présente aux événements organisés par l’association avec ses enfants. C’était une mère douce. Son pseudo Douce Bellissima, sur Facebook, lui allait comme un gant. Nous sommes, toutes, très touchées par l’acte barbare de cet homme qui lui a ôté la vie”, souligne Danielle Pierre-Fanfan avant de poursuivre : “Cela, malgré les plaintes déposées contre lui. Comment mettre réellement en sécurité les personnes victimes de violences conjugales ?”

Trois féminicides en trois semaines à Vaulx-en-Velin

Danielle Pierre-Fanfan explique à LINFO.re que la famille de Marie Reine Hoarau a contacté l’association ‘Les Mamas qui Déchirent’ pour organiser une marche blanche afin d’interpeller la municipalité de Vaulx en Velin.

“C’est le 3e cas de féminicide en l’espace de trois semaines et toutes trois avaient déposé de nombreuses plaintes contre leur agresseur. Marie Reine Hoarau faisait partie des membres de notre association.

Nous marcherons ce samedi 28 Mai à 14h, du 5 bis, rue André Chénier à Vaulx-en-Velin jusqu’au commissariat. Nous ferons un arrêt symbolique avec une prise de parole”, indique Danielle Pierre-Fanfan.

Une cagnotte a été mise en place pour aider sa famille et ses 5 enfants.

https://www.cotizup.com/pour-les-enfants-de-marie-reine




Source: Rebellyon.info