Mars 17, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
301 visites

Cette fois-ci, Marie Monique Robin, journaliste d’investigation, réalisatrice et écrivaine, s’est penchée sur les interactions dans la nature des effets des décisions humaines.

Tout le monde parle de préservation de la biodiversité, mais qu’en est-il réellement dans les actes ?

Quels impacts de nos prédations ?

M.M.Robin, dans une enquête journalistique, interroge des scientifiques de différents domaines, dans le monde entier, et arrive à une conclusion effrayante : les zoonoses vont se multiplier du fait de l’activité humaine qui, en déforestant, permet une transmission de microbes des animaux aux humainEs.

Les zoonoses (infections pandémiques d’origine animale) ont toujours existé, depuis que les humainEs ont inventé l’agriculture. Mais l’amplification extraordinaire de la prédation au détriment du sauvage, en diminuant la place de la faune sauvage, induit une inflation des risques.

Mais la bonne nouvelle, c’est que le meilleur antidote est la préservation de la biodiversité.

Après avoir écrit « la fabrique des pandémies », elle s’est attelée à la réalisation d’un film sur ce sujet.

Son nouveau film, avec Juliette Binoche, s’attaque aux pandémies, les passées, présentes et à venir, à leurs origines et leurs conséquences, et comme d’habitude, aux solutions qui existent pour limiter leurs nombres et leurs impacts. Elle démontre, comme sur les autres sujets, de façon honnête et journalistique, les mécanismes globaux qui aboutissent à ces effets désastreux et mondiaux.

Une souscription est lancée pour financer le film, comme à chacun de ses films, une assurance de son indépendance : https://www.m2rfilms.com/souscriptions

Réveillez les consciences reste son leitmotiv au fil de tous ses films.

Alors, réveillons-nous !




Source: Solidaires.org