La journĂ©e d’action, de grĂšve et de mobilisation du 16 juin a Ă©tĂ© suivie trĂšs massivement par les personnels, qu’ils soient hospitaliers, des cliniques privĂ©es, EHPAD, aides Ă  domicile ou de l’action sociale. Des milliers de personnels et de citoyens Ă  Rennes, Redon, Saint Malo, FougĂšres, VitrĂ© et des dizaines de milliers partout ailleurs sur le territoire.

Pour autant le gouvernement ne répond toujours pas à nos revendications.

Emmanuel Macron et son gouvernement doivent sortir des discours Ă©logieux pour « les hĂ©ros de guerre Â», pour revenir Ă  une rĂ©alitĂ© de terrain, celle que nous subissons tous les jours : le manque de personnels, le manque de places d’hospitalisation et des salaires indĂ©cents quant aux contraintes qu’exigent nos mĂ©tiers.

Nous avons su, comme Ă  notre habitude, modifier trĂšs rapidement nos organisations pour faire face Ă  cette crise sanitaire inĂ©dite. Cependant, ce fut au dĂ©triment des patients atteints d’autres pathologies, qui se sont retrouvĂ©s sur « liste d’attente Â».

Nos hĂŽpitaux, et plus largement tout le systĂšme de santĂ© et d’action sociale en France, suffoquent depuis tant d’annĂ©e de restriction et d’austĂ©ritĂ© budgĂ©taire.

Par nos actions et nos mobilisations nous allons dĂ©montrer Ă  nouveau notre volontĂ© d’un vĂ©ritable changement de cap, pour que « les jours heureux Â» deviennent rĂ©alitĂ© pour notre systĂšme de protection sociale. Et cela est possible avec de la volontĂ© politique.

Nos revendications urgentes sont :

  • Salaires : Revalorisation immĂ©diate de 300€ avec un minimum de 1700€,
  • Avec l’augmentation du point d’indice d’au moins 15 %.
  • Revalorisation des carriĂšres.
  • Rattrapage de la moyenne des salaires des soignants de l’OCDE.
  • RĂ©ouverture de tous lits fermĂ©s pendant la crise CoVid 19
  • ArrĂȘt des restructurations et des fermetures de lits et places.
  • ArrĂȘt de la prĂ©caritĂ© et titularisation des contractuels
  • Augmentation des effectifs avec embauche de personnel formĂ© et qualifiĂ©
  • Remplacement systĂ©matique de toutes les absences
  • Financement : Stopper la logique financiĂšre et la marchandisation des hĂŽpitaux, arrĂȘt des exonĂ©rations des cotisations sociales
  • DĂ©fense et amĂ©lioration des conventions collectives du travail dans le secteur social et mĂ©dico-social

Partout en France nous appelons tous les personnels de la santĂ© et de l’action sociale, du mĂ©dico-social Ă  se mobiliser et se mettre en grĂšve le 30 juin.

Dans la continuitĂ© de nos luttes depuis plus d’un an, nous sommes toujours plus mobilisĂ©s et nos exigences doivent trouver satisfaction immĂ©diatement. Nous appelons celles et ceux qui ont applaudi aux balcons Ă  venir nous rejoindre, les personnels, les citoyens, pour redonner Ă  l’hĂŽpital les moyens dont il a besoin pour accueillir dignement la population.

Faisons du 30 juin 2020, une journée de grÚve, de mobilisation, de manifestation.

Rendez-vous Ă  midi esplanade Charles De Gaulle,

départ en manifestation vers la préfecture Martenot à 13h00

En respectant les distanciations physiques et le port du masque

Appel des syndicats SUD santé sociaux, CGT santé action sociale, FO santé, FO action sociale, CFTC, CFE-CGC, UNSA et le Collectif Inter Urgences


Article publié le 24 Juin 2020 sur Rennes-info.org