A l’heure du dĂ©confinement, il y a des libertĂ©s Ă  reprendre (celle de manifester par exemple) ; il y a des droits Ă  conserver ; il y a un hĂŽpital public Ă  dĂ©fendre ; il y a la lutte contre le chĂŽmage et les fermeture d’usines (Renault par exemple), contre le racisme… il y a un rapport de force Ă  reconstruire pour arracher de nouveaux droits, de meilleures conditions de vie et de travail.

Ensoignantes et ensoignants Solidarité

Le 16 juin, le syndicat des travailleuses et travailleurs de l’éducation de la CNT RĂ©gion Parisienne appelle les personnels de l’éducation nationale Ă  rejoindre, par la grĂšve, le secteur hospitalier en lutte pour un hĂŽpital public de qualitĂ©, l’augmentation des salaires, l’embauche massive de personnels…

En tant qu’usagers de ce secteur, nous revendiquons la gratuitĂ© de la santĂ©. Nous serons aussi dans la rue pour dĂ©fendre le droit de manifester et nos
revendications propres Ă  notre secteur.

Le 20 juin nous appelons Ă  rejoindre la manifestation pour la
régularisation de tou.te.s les sans-papiers.

Vive la convergence des luttes !


Télécharger le tract, CNT-STE 75



Appel Ă  la grĂšve mardi 16 juin


Article publié le 06 Juin 2020 sur Cnt-f.org