Juin 8, 2020
Par Rennes Info
254 visites


La période de crise sanitaire que nous traversons a mis en avant le secteur hospitalier. La rapide transformation interne des capacités d’hospitalisation à l’initiative des personnels contre un gouvernement qui a toujours refusé d’augmenter les lits et les effectifs dans nos établissements. Pendant la période de confinement, et même après, la priorité a été les hospitalisations pour COVID 19 et la mise en place de lits de réanimation. Tout cela au détriment de patients atteints d’autres pathologies et parfois d’urgences vitales. Les personnels ont été en première ligne sans masques sans matériel de protection.

La politique des gouvernements successifs (Bachelot, Touraine, Buzyn et Véran) a conduit l’hôpital d’aujourd’hui à ne plus être en mesure de faire face à une crise sanitaire sans se démunir sur ses autres secteurs, et n’a plus les moyens humains de répondre aux exigences de santé public qu’est en droit d’attendre la population.

C’est la conséquence d’années consécutives de restrictions budgétaires, créant des déficits purement fabriqués, notamment, par des exonérations de cotisations sociales, pourtant la source principale de financement. Et aujourd’hui, de nombreux plans de restructurations repartent de plus belle avec fermeture de lits et suppressions de postes à la clé.

Les salaires des tous les personnels, soignants, administratifs et ouvriers aussi doivent être revalorisées de manières conséquentes, pour que le secteur hospitalier soit valorisant et attractif.

Nos revendications urgentes sont :

  • Salaires : Revalorisation immédiate de 300€ avec un minimum de 1 700€,
  • Avec l’augmentation du point d’indice d’au moins 15 %.
  • Revalorisation des carrières.
  • Rattrapage de la moyenne des salaires des soignants de l’OCDE.
  • Réouverture de tous lits fermés pendant la crise CoVid 19
  • Arrêt des restructurations et des fermetures de lits et places.
  • Arrêt de la précarité et titularisation des contractuels
  • Augmentation des effectifs avec embauche de personnel formé et qualifié
  • Remplacement systématique de toutes les absences
  • Financement : Stopper la logique financière et la marchandisation des hôpitaux, arrêt des exonérations des cotisations sociales

Partout en France nous appelons tous les personnels de la santé et de l’action sociale à se mobiliser et se mettre en grève le 16 juin.

Dans la continuité de nos luttes depuis plus d’un an, nous sommes toujours plus mobilisés et nos exigences doivent trouver satisfaction immédiatement. Nous appelons celles et ceux qui ont applaudi aux balcons à venir nous rejoindre, les personnels, les citoyens, pour redonner à l’hôpital public les moyens dont il a besoin pour accueillir dignement la population.

Faisons du 16 juin 2020, une journée de mobilisation citoyenne pour que l’hôpital soit ce que nous voulons.

Rassemblement de 12h à 15h00, à proximité de l’ARS, rue d’Isly à Rennes

(devant le centre commercial des 3 soleils)

En respectant les distanciations physiques et le port du masque

Appel des syndicats SUD santé sociaux, CGT santé action sociale, CFTC, CFE-CGC, UNSA et le Collectif Inter Urgences




Source: Rennes-info.org