Janvier 18, 2022
Par CNT 30
152 visites

Après la formidable journée de mobilisation du 07 décembre 2021, remettons en une couche et faisons nous entendre !!

Arrêtons de subir, Agissons MAINTENANT !!!

Nous dénonçons :

La perte de sens lié à des politiques publiques qui ne répondent pas aux besoins de la population.

Des salaires en berne, malgré le refus du gouvernement et des syndicats employeurs d’étendre les 183 € net mensuels pour toutes et tous.

La remise en cause de nos conventions collectives.

La dégradation de nos conditions de travail, aggravées par le sous-effectif structurel provocant la fuite du personnel.

Les techniques managériales pathogènes (oppressantes, infantilisantes, maltraitantes…).

Nous demandons :

L’augmentation du smic, de la grille indiciaire et du point d’indice dans la fonction public.

La défense du statut de la fonction publique et la mise en stage de tous les contractuels.

La réintégration de nos collègues suspendus, et donc, le retrait du passe vaccinal dans le social et le médico-social.

L’embauche immédiate d’au moins 2 médecins pédopsychiatres au sein du Centre Hospitalier du Mas Careiron d’Uzès en accord avec les revendications des services de Pédopsychiatrie d’Uzès, de Beaucaire et de Bagnols-sur-Cèze auprès de l’ARS.

La prise en compte des constats et des propositions faites par les professionnel·le·s, les syndicats et les collectifs pour enfin sortir des dysfonctionnements chroniques du système et pour mettre fin à la logique comptable de la marchandisation !

Le collectif travail social du Gard et l’intersyndicale appellent les salarié·e·s du Public et du Privé et les étudiant·e·s du secteur Social, de la Pédopsychiatrie, du Médico-social à une nouvelle journée de mobilisation le 1er février 2022. Nous appelons l’ensemble de la population à se joindre à nous pour nous soutenir : nos revendications concernent tout le monde !

…/… (CLIQUER SUR LA VIGNETTE)





Source: Cnt-f.org