Le 30 mars marque, chaque année, la journée de la terre en Palestine occupée et à travers le monde. Souvenir du 30 mars 1976 où l’armée israélienne, réprima brutalement un mouvement, contre la confiscation des terres, initié par les Palestiniens d’Israël. Le 30 mars rappelle l’attachement à la terre palestinienne volée, annexée et colonisée par l’occupant israélien.

Enfin, ce 30 mars 2019 marquera le 1er anniversaire du déclenchement des marches du retour à GAZA, qui se solde par un bilan terrible, de centaines de morts et près de 20 000 blessés. Les tueurs d’élite de l’armée israélienne, blessent, estropient, tuent. dans une scène renouvelée chaque semaine, sous les yeux du monde. Une récente commission d’enquête de l’ONU indique que des crimes de guerre et probablement des crimes contre l’humanité ont été commis par Israël.

Pendant ce temps le monde se tait et le Président Macron regarde ailleurs dans un silence complice. Lorsqu’il sort de son silence c’est pour mieux insulter les défenseurs des droits des Palestiniens les (nous) traitant d’antisémite ! vieille ficelle utilisée par les soutiens d’Israël pour tenter de nous faire taire. Nous ne nous laisserons pas intimider et appelons à manifester.

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon Soutien aux droits du peuple palestinien

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon Solidarité avec les Palestinien.ne.s de Gaza

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon Droit au retour des réfugiés

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon Boycott, désinvestissements et sanctions contre l’État d’Israël

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon Exigeons du gouvernement français des sanctions contre Israël

Marchons pour la Palestine, le samedi 30 mars à Lyon