Montpellier Poing Info, 13 octobre 2018 – Une semaine après la publication d’un rapport alarmant du Giec sur les conséquences du réchauffement climatique, la population se mobilise. Plus de 80 marches pour le climat ont été organisées aujourd’hui un peu partout en France à l’initiative d’ONG et d’associations écologistes. À Montpellier, plus de 2500 personnes ont manifesté cet après-midi du Peyrou à la place de l’Europe, soit quatre fois plus de participants que lors de la marche du 8 septembre. « Respect de la biodiversité », « arrêt du nucléaire », « protection des océans », « pour des modes de transport doux »… : les revendications sont nombreuses mais l’objectif de la marche est avant tout « de faire pression sur les décideurs pour qu’ils arrêtent d’investir dans l’énergie fossile ».

« Plus chaud que le climat »

Dans le cortège, beaucoup de personnes n’ont quasiment jamais manifesté, comme Isabelle, qui a franchi le pas « pour l’humanité, pour le bien être de chacun, pour montrer aux politiciens qu’on en a quelque chose à faire de l’écologie », ou comme Maxime, qui « refuse de rester passif alors qu’on sait très bien que ce sont les pays pauvres qui seront touchés de plein fouet par le réchauffement climatique ». Après avoir fait une halte devant une banque pour dénoncer ses nuisances sur la planète, la manifestation s’étend sur la place de l’Europe, où les organisateurs donnent la parole aux « collectifs qui œuvrent déjà pour la transition ». Tandis qu’un représentant d’Enercoop valorise la campagne de don de l’entreprise, un membre d’I-boycott explique qu’il faut arrêter d’acheter certaines marques « mais d’une manière bienveillante car il ne faut quand même pas faire couler l’entreprise, il faut accompagner le consom’acteur dans sa démarche d’achat ».

Des discours qui feraient grimacer les pourfendeurs du « capitalisme vert », qui considèrent que la consommation est définie par le mode du production et que le développement durable n’est qu’un marché comme un autre. Mais à l’heure où l’on sait pertinemment que la question climatique viendra chambouler tous les autres débats, on ne peut qu’applaudir celles et ceux qui investissent la rue pour se faire entendre, et espérer qu’ils seront de plus en plus nombreux.

Photos de Léandre Luquet

Source: http://www.lepoing.net/marche-pour-le-climat-2500-manifestants-a-montpellier-pour-la-justice-climatique/ -