Avril 29, 2016
Par Rebellyon
42 visites


Parce que en avons marre de subir une société patriarcale qui nous impose un genre, un style de vie, des lois et une justice inégalitaire. Au quotidien notre parole est occultée et notre tenue justifie les violences verbales et physique au regard d’un plus grand nombre.

C’est pourquoi, nous marchons de nuit (espace réservé aux hommes cis) et en mixité choisie sans mec cis* afin de revendiquer notre droit à exister dans l’espace public et privé ainsi que dénoncer les violences sexistes / racistes / classistes / lesbophobes / biphobes et transphobes qu’on y vit.

« FièrEs, fortEs et bien vénères ! »

Pour :

• Pour défendre les droits des femmes et mecs trans et lutter contre une justice bourgeoise, raciste et patriarcale.

• Pour dénoncer les violences racistes, sexistes, lesbophobes, biphobes, transphobes, islamophobes, negrophobes, rromophobes, antisémites, classistes, validistes, agistes, putophobes, grossophobes, qui impactent prioritairement les plus précaires

• Contre les violences racistes et islamophobes que subissent les femmes voilées et/ou racisées.

• Contre les violences transmisogynes et sexistes qui nous sont faites

• Pour déconstruire et lutter contre les rapports « garçons-filles » et l’idée de « nature », l’essentialisation, la binarité et d’obligation liée au statut social de femmes.

• Pour dénoncer l’éducation misogyne et genrée.

• Pour revendiquer une colère légitime sans se faire traiter « d’hystérique », et refuser systématiquement les discours anti-féministes.

• Pour affirmer notre solidarité entre nous touTEs , avec ou sans papiers et refuser toutes les guerres impérialistes de l’Occident, quelques soient leur nature et leur intensité.

• Pour exister contre les dérives sécuritaires qui nous oppriment et lutter contre l’instrumentalisation de nos luttes.

• Pour se battre contre les violences verbales, psychologiques et physiques au travail, ainsi que les discriminations et exclusion des personnes trans, voilées et/ou racisées.

• Pour l’accession des femmes à tous les postes à égalité de responsabilités et de salaires.

• Pour affirmer que nos corps nous appartiennent et lutter contre la culture du viol.

• Pour lutter contre les violences médicales et le pouvoir pris par les médecins sur nos corps.

• Pour lutter pour l’accès à l’IVG, la PMA, l’adoption, les hormones, les changements d’état civil et à la chirurgie pour touTEs.

Nous sommes solidaire de toutes les femmes et personnes trans qui luttent !

La nuit, la rue nous appartient !

Vendredi 29 Avril, 20h place Guichard




Source: