Juillet 12, 2021
Par Paris Luttes
400 visites


Retrouvons-nous nombreux·ses le 17 juillet, pour la cinquiĂšme marche en hommage Ă  Adama !

Si le nom d’Adama rĂ©sonne aujourd’hui comme un symbole pour dĂ©noncer les violences policiĂšres, c’est que nous n’avons jamais relĂąchĂ© la tension, nous n’avons jamais faibli.

Depuis cinq ans, nous scandons le nom de mon frĂšre pour que justice lui soit rendue, que toute la lumiĂšre soit faite sur les circonstances de sa mort entre les mains des gendarmes de Persan, le 19 juillet 2016.

Nous ne demandons rien que la vérité. Cinq ans de combat, cinq ans de mobilisations, cinq ans de peine transformée chaque jour en énergie.

GrĂące Ă  vous le nom d’Adama est aussi celui d’une cause qui est l’affaire de tous :

Les violences policiĂšres doivent cesser. On n’écrase pas, on n’étrangle pas, on ne tue pas un homme, pour un contrĂŽle d’identitĂ©. Toutes les vies comptent, celle de mon frĂšre ne valait pas moins qu’une autre.

Nous voulons la veritĂ©. L’institution judiciaire est responsable de cinq annĂ©es de dĂ©ni, cinq annĂ©es d’aveuglement devant des Ă©lĂ©ments qui accablent pourtant les gendarmes responsables de la mort de mon frĂšre.

Cinq ans d’inertie quand il s’agit de reconnaütre une victime de 24 ans, morte comme un chien sur le sol d’une brigade de gendarmerie.

Et cinq ans d’acharnement contre sa famille, quand il s’agit de la criminaliser, la dĂ©truire, pour la faire taire.

Cinq ans de honte pour la France qui piĂ©tine ses valeurs fondamentales, l’égalitĂ©, la fraternitĂ©, l’accĂšs Ă  la justice pour tous.

Cette attitude de l’institution judiciaire Ă  l’égard de notre famille, et de celles de toutes les autres victimes, rĂ©pĂ©tĂ©e sans scrupule est une offense grave Ă  la dĂ©mocratie dont la justice se doit normalement d’ĂȘtre le miroir.

Triste spectacle auquel la scĂšne internationale assiste : cinq ans d’enquĂȘte sans rĂ©sultat pour Adama en France , un policier condamnĂ© aux États-Unis un an aprĂšs avoir tuĂ© George Floyd.

Nous voulons une justice.

Nous voulons la justice.

Notre détermination est plus grande que jamais.

Nos exigences de justice sont devenues une nécessité pour tous.

Elles sont la condition de notre dignité. Pour nos enfants, pour leurs avenirs, unissons nos forces. Plus que jamais, restons debout, en rangs serrés.

Justice Pour Adama

Gare de Persan Beaumont : ligne H.




Source: Paris-luttes.info