Décembre 30, 2020
Par Paris Luttes
376 visites


« J’étouffe ! »

Le cri d’agonie est répété sept fois. Ce sont les derniers mots prononcés par Cédric Chouviat, le 3 janvier 2020, lors de son interpellation par la police quai Branly, au bord de la Seine, à Paris. Etranglé et plaqué au sol, il meurt 48h plus tard. Un an après ce drame, la famille invite tout le monde à participer à une marche blanche commémorative et silencieuse. En fin de marche, seront organisées des prises de paroles de comités de famille de victimes et d’associations qui luttent contre les violences policières.

Marche dimanche 3 janvier 2021.

Départ : 14h – Place de l’Uruguay (Paris 16e)

Arrivée : Quai Branly (Paris 7e)




Source: Paris-luttes.info