par que crève la gauche – Global

|
antifa,
histoire / archive,
répression / contrôle social

Le sexe, institution politique Lorsque Mao Zedong organise le recrutement de ses maîtresses dans toute la Chine, il perpétue le système millénaire du gynécée impérial. Pour assouvir sa soif de sexe, il organise un gigantesque réseau de jeunes courtisanes venues de toute la Chine, un gynécée moderne. Ce comportement s’inscrit parfaitement dans la tradition des empereurs de Chine qui puisent leur longévité dans leur sexualité. Les souverains chinois ont toujours associé vigueur et performances sexuelles, (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article20258 -