Avril 27, 2016
Par Indymedia Nantes
323 visites


Presse océan annonce qu’il y a eu des interpellations la semaine dernière de deux personnes en dehors de manifs. On y apprend que les flics la brigade “violences urbaines” passent leur temps sur les réseaux sociaux pour dénicher des vidéos des dernières manifs à Nantes afin d’interpeller et poursuivre des personnes. 2 personnes ont été embarquées par les flics dans ce cadre (peut-être plus). L’une a été relachée sans poursuites, l’autre passe au tribunal en mai.

Déjà la semaine précédente la presse avait parlé d’une arrestation lors d’un contrôle d’identité dans la rue (un jour sans manif), la personne aurait été reconnue là aussi à cause de vidéos et passe au tribunal en juin…

Il semble donc nécessaire de faire passer le mot le plus largement possible : ne publions pas d’images, vidéos et messages sur le net qui risquent de nous procurer des emmerdes, que ça soit des images de soi ou des autres !

Et pour celles et ceux qui continuent à faire des images en manif et à les publier et qui disent “De toutes façon les flics font déjà des images, ça change rien” : vous voyez bien que ça change quelque chose puisqu’ils paient des gens à fouiner sur le net à la recherche d’images qu’ils n’auraient pas eu sans ça !

Dans l’un des cas cité par le journal, la personne publiait avec un pseudo. Cela veut dire que, contrairement à ce qui se dit parfois, Facebook a donné aux flics l’identité de la personne, ou au moins son adresse IP…

Pour finir, un peu de lecture :

– Attention chutte d’images : https://nantes.indymedia.org/articles/34081

– A propos des photos dans les manifestations : https://nantes.indymedia.org/articles/32329




Source: