Juin 9, 2021
Par Manif Est
369 visites


Le sujet central de cet Ă©pisode est le compteur communicant Linky mais vous trouverez aussi une rubrique partage de lectures, des brĂšves sur prisons du Grand Est et un agenda.

Cet épisode a été enregistré le 18 mai 2021.

Manifestement, il y avait beaucoup de chose Ă  dire !

Et, malheureusement, quelques erreurs et imprĂ©cisions se sont glissĂ©es dans cette Ă©mission…

Il a Ă©tĂ© dit que le Linky mesure la consomnation individuelle de chaque Ă©quipement. C’est faux. Linky mesure la consommation Ă©lectrique globale du circuit Ă©lectrique en amont duquel il est branchĂ©, mais c’est tout. Par ailleurs, le compteur Linky ne communique pas par radio-frĂ©quences (ni RFID, ni rien) mais par courants porteurs en ligne (CPL), qui passent par le cĂąble Ă©lectrique qui arrive au compteur. (Les CPL peuvent cependant provoquer des Ă©missions d’ondes Ă©lectromagnĂ©tiques, ce qui constitue l’inquiĂ©tude de certaines associations, sur le plan sanitaire.)

Quant au big data, une confusion rĂšgne. Si les donnĂ©es du big data sont effectivement stockĂ©es dans des data centers, la rĂ©ciproque n’est pas forcĂ©ment vraie : les data centers stockent juste des donnĂ©es (ou font des calculs dessus), mais ça peut ĂȘtre tout type de donnĂ©es. Ça peut ĂȘtre vos mails, votre site web, etc. Et si l’incendie chez OVH a eu un tel impact, c’est surtout que le data center qui a brĂ»lĂ© hĂ©bergeait un gros paquet de sites web.

À propos de la question des prix qui varient dans la minute et des factures qui passent du simple au triple du jour au lendemain, cela demanderait une dĂ©rĂ©gulation totale du marchĂ© de l’électricitĂ©, ce qui n’est (heureusement) pas encore le cas.

Enfin, dire que l’énergie nĂ©cessaire au traitement des donnĂ©es de consommation fournies par les Linky annule les Ă©conomies potentielles d’énergie sur le rĂ©seau dues Ă  un meilleur Ă©quilibrage de la distribution est un peu rapide. Certes, le traitement des donnĂ©es consomme de l’électricitĂ©, mais cela reste largement en dessous (de plusieurs ordres de grandeur) de ce qui peut ĂȘtre Ă©conomisĂ© par un meilleur Ă©quilibrage du rĂ©seau. Par contre, il n’est pas Ă©vident du tout que ces « Ă©conomies Â» d’énergie ne soient pas complĂštement annulĂ©es par le coĂ»t de fabrication, de dĂ©ploiement et de remplacement des dizaines de millions de Linky installĂ©s en France.

En bonus, les questions de l’obsolescence et de l’extractivisme n’étant pas abordĂ©es dans l’émission, il serait bien de rappeler que, contrairement aux anciens compteurs, bien plus robustes et fabriquĂ©s Ă  partir de composants simples, les Linky sont de vĂ©ritables ordinateurs, avec des puces en silicium et plein d’autres composants Ă©lectroniques : ils sont bien plus fragiles, il va falloir les remplacer plus souvent, et leur fabrication repose sur l’extraction de terres rares (avec les mines dĂ©gueulasses en Chine ou au Congo, l’exploitation des ressources naturelles et des populations, le nĂ©o-colonialisme, etc., qui vont avec) et sur des usines de production extrĂȘmement Ă©nergivores et polluantes. Et cela semble ĂȘtre parmi les arguments majeurs Ă  opposer Ă  Linky et Ă  toutes ces merdes que l’on nous impose au nom du ProgrĂšsℱ.




Source: Manif-est.info