Depuis pas mal d’années les mauvais signaux des offensives religieuses s’accumulent : propagande et activisme anti-IVG et anti-contraception, offensives contre l’éducation à l’égalité des droits, attaques de plus en plus violentes contre la liberté sexuelle, « manif pour tous », mise en cause de toute critique des religions visant à instaurer un délit de blasphème, affaires de voile téléguidées ou pas par des fanatiques de l’islam, radicalisations diverses, plaintes en justice, intimidations, assassinats,…


Article publié le 30 Juin 2019 sur Monde-nouveau.net